bien les choisir pour optimiser l’espace

bien les choisir pour optimiser l’espace

[ad_1]

Parce qu’on n’a jamais assez de rangements chez soi, les boîtes et autres malles de stockage permettent d’organiser l’espace tout en apportant une touche déco. En carton, en bois, en métal, rectangulaires ou rondes, elles s’empilent et s’exposent dans chaque pièce de la maison. Petit tour d’horizon de cet accessoire intemporel.

Dans le salon, le bureau, la chambre, le dressing, la cuisine ou encore la salle de bain, les boîtes de rangement sont partout. Elles trouvent toujours une utilité et plutôt que de les entasser au fin fond d’un placard, on les dépoussière et on leur offre une place de choix. Posées sur une commode, empilées au sol près du canapé, bien rangées les unes à côté des autres sous une vasque ou sur une étagère au dessus du plan de travail, elles servent à trier, classer, stocker, cacher un petit bazar, bref à s’organiser comme on le souhaite.

Quel format de boîtes de rangement choisir ?

En optant pour des boîtes rectangulaires façon gigognes, vous êtes sûrs de ne pas vous tromper. Leurs angles permettent de se nicher sur n’importe quel mobilier. Les plus grandes deviennent même de vrais meubles d’appoint dans lequel on range ses magazines, ses bougies, ou encore toute la papeterie ainsi que les factures.

Les petites au contraire servent de vide poche. Stylos, clefs, bloc-notes… On en place une ou deux sur un guéridon dans l’entrée. Pratiques également dans la salle de bains, on y range le coton, les mouchoirs, les cosmétiques ou les accessoires pour cheveux. Enfin, dans la cuisine, elles permettent de classer les pots à épices ou encore les fiches recettes.

Les boîtes rondes – à la manière de boîtes à chapeau – s’invitent dans la chambre ou le dressing. On les détourne pour trier les chaussettes et sous-vêtements, les foulards ou encore pour remiser son nécessaire à couture.

Les malles en métal et les coffres en bois ou osier – dans un format XXL – sont très pratiques dans une chambre d’enfant pour ranger les jouets. On peut également y entreposer les décorations de Noël ou encore s’en servir comme d’un rangement pour le linge de maison.

Les différentes matières de boîtes de rangement

Le métal

Reconnues pour leur solidité, les malles en métal – ou cantines – sont dotées de poignées pour les déplacer plus facilement une fois pleines. Elles sont idéales pour créer un look industriel dans un salon ou pour un style vintage si elles sont couleur pastel dans une chambre d’enfant. S’il s’agit de boîtes en métal façon zinc à empiler, elles apportent une touche atelier dans un bureau. Comptez une vingtaine d’euros pour les boites en métal et une quarantaine d’euros pour les malles en métal les plus petites.

Lire  votre électroménager Magimix à prix réduit

Le bois

À la manière des coffres à jouets ou des malles traditionnelles, les boîtes de rangement en bois peuvent être brutes ou peintes. Vous pouvez également les décorer selon vos envies en fonction de leur utilité. Dans une cuisine, elles sont appréciées pour ranger les épices ou encore les sachets de thé et ainsi les préserver de la lumière grâce à leur couvercle. En format XXL, façon coffre, on s’en sert comme siège d’appoint agrémenté d’un ou deux coussins. À partir de 15 euros pour les plus petites (30x20cm).

Le plastique

Moins décoratives mais tout aussi pratiques, les boîtes de rangements en plastique ont beaucoup d’atouts. Outre leurs prix très attractifs, elles sont légères, faciles à nettoyer et particulièrement résistantes. Parfaites dans une chambre d’enfant, elles se parent de motifs en tout genre. Idéales sous un lit (en version basse), elles accueillent couettes et oreillers. Dans le garage, on les entrepose au dessus de l’établi pour ranger les outils. On trouvera des modèles à partir de 10 euros.

Le carton

Très esthétiques, elles servent avant tout à ranger des documents. Certaines boîtes en cartons sont renforcées d’angles en métal pur éviter qu’elles ne se déforment en cas de chocs. Leur principal avantage : elles sont pliables et permettent ainsi d’être stockées si elles ne servent pas. Enfin, elles se déclinent dans plusieurs revêtements : brutes (façon kraft), en suédine, velours, papier miroir, façon cuir… Elles sont disponibles à partir de 5 euros.

Le tissu

Légères et pliables, les boîtes de rangements en tissu sont souvent utilisées comme des housses pour protéger les vêtements. On y remise ainsi les vêtements de saison ou les gros manteaux. Couettes et oreillers y trouvent également leur place. Elles sont toutefois plus fragiles en cas d’accrocs. Il faudra compter au moins 5 euros. 

[ad_2]

lien source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *